Archive for the ‘Personnages’ Category

LE FILM CONTE MACABRE

Vendredi, mai 15th, 2009

Voici le film conte macabre. Bon film.

Les émotions des personnages

Mercredi, novembre 12th, 2008

Nous devions pour le cours de scénarisation dessiner les émotions primaires (joie, peur, surprise, dégoût, colère, tristesse) pour chacun de nos personnages. Voici le résultat. -Sof-





Erzsébet Báthory

Lundi, novembre 3rd, 2008

Erzsébet Báthory est une jeune femme hongroise de 45 ans mesurant environ 1m73 pour un poids de 44kg.

La belle jeune femme au teint pâle et aux cheveux (type européen, lisse et fin) longs noirs possède un regard envoûtant. En effet ces yeux verts émeraude, captivent l’attention de ceux qui la regarde.

La jeune femme est vêtue d’un corset et d’une robe noire. Erzsébet apprécie de porter des bijoux autour de son cou, elle se sent ainsi désirable. Erzsébet Báthory est née dans une propriété familiale à Nyírbátor, en Hongrie, le 7 août 1560. Elle passe son enfance au château de Ecsed.

Son père est György Báthory, un frère de Andrew Bonaventura Báthory, l’un des princes de Transylvanie de la branche des Somlyó. Par sa mère, elle est la nièce d’Étienne Báthory, roi de Pologne. Dès l’âge de 13 ans, Erzsébet est fiancée à Ferenc Nádasdy, et déménage au château de Sárvár.

Elle y aurait eu une aventure avec un paysan, donnant naissance à une fille illégitime, mort-née. En 1575, à l’âge de 15 ans, elle se marie avec Nádasdy, à Vranov nad Topľou. Erzsébet est une femme cultivée, sachant lire et écrire quatre langues.

En effet de nombreuses personnalités (poète, mathématiciens, politiciens) sont venues au château apprendre des choses à Erzsébet sur demande de son père.

Elle intervient plusieurs fois en faveur de femmes destituées, notamment une femme dont le mari avait été capturé par les Turcs, ainsi qu’une femme dont la fille avait été violée et mise enceinte.

La jeune hongroise a une personnalité très affirmée, elle n’hésite pas à s’imposer par la force et la charme. Le passe temps de la jeune femme s’illustre par la torture humaine qu’elle effectue dans une salle obscure et humide du château.

En effet, Erzsébet Báthory a besoin de voir souffrir des hommes, cela provoque chez elle une satisfaction indescriptible et un immense bonheur.

Andrew Crane

Lundi, novembre 3rd, 2008

Notre héros qui se prénomme Andrew Crane est l’archétype du héros burtonien.

Grand (1m80), maigre (48 kg), au teint pâle, Andrew est un héros timide et angoissé habité par des tourments qui remonte à son enfance.

L’archétype du personnage gothique au cinéma n’est pas quelque chose qui fut extrêmement utilisé. La démocratisation du personnage (adulte et  adolescent(e)) gothique, est apparue avec le film Beetlejuce de Tim Burton en 1988.

Quand apparut Winona Ryder dans Beetlejuice, ravissante nymphette au teint pâle toute de noir vêtue, voilette et dentelles comprises, on découvrit un type de personnage que le cinéma n’avait pas encore utilisé (ou exploité ?) : l’adolescent(e) gothique, puis vint l’adulte. Notre héros s’illustrera par une coupe de cheveux courte de type européen (lisses et fins) de couleur noir, tout comme ces yeux.

Notre personnage sera vêtu d’une chemise blanche, d’une redingote grise et d’un pantalon au style classique et élégant de la même teinte que la redingote. Notre héros véhiculera donc un aspect élégant. Andrew appartient à la famille « De Crouy » dont le père (Félix) selon certaines sources, aurait tué sa première épouse.

C’est par sa seconde femme que Félix est devenu co-seigneur de la Tour d’Allevard en Dauphiné, où il posséde le domaine de Chanay. Les premières générations de cette famille portaient le nom de « De Crouy-Talbor ».

Le père d’Andrew, se consacre principalement au métier des armes. La mère d’Andrew qui se porte le nom d’Angélique est une femme orgueilleuse et froide. Elle ne souhaite qu’une chose : c’est que son fils Andrew se marie avec une fille de son rang. Andrew est né à Szolnok en Hongrie au domicile respectif de ses parents.

Sa naissance fut vécu comme un malheur et une déception par Félix et Angélique car ceux-ci, rêvait d’avoir une fille.

Andrew dès son plus jeune âge était passionné de littérature, surtout de poésie. Le jeune aristocrate voulait étudier la littérature anglaise mais ses parents l’en dissuadèrent afin qu’il deviennent notaire.

Andrew a donc abandonné son plaisir pour les ouvrages littéraires afin de se consacrer à contre cœur  à des études de droit et d’économie. Le jeune Andrew en plus de son titre familial correspond à un niveau social plutôt important. Notre héros s’illustre également par ses compétences d’investigateur moderne et raisonnable car celui-ci va être confronté à des choses et à des lieux qu’il ne connaît pas.

Andrew est quelqu’un d’angoissé, qui s’inquiète beaucoup et qui ne s’est pas s’affirmé. Il essaye d’évacuer ces peurs en lisant toutes sortes d’ouvrages littéraires et en apprenant des tirades de ces pièces de théâtres favorites. Il s’agit de sa passion et de son seul passe temps afin d’oublier sa vie qui lui semble morne et déprimante.